• Débat : L'école est-il le meilleur moyen d'apprendre ? [ CLOS ]

    Alors, comme le sondage a dit que c'était ce débat qui remportait le plus de voix, nous allons faire ce sujet !

    Donc, pour vous, l'école est-il le meilleur moyen d'apprendre ?

    Nous avons jusqu'au 27 octobre pour faire ce débat et ça commence...

    MAINTENANT !

    Donnez votre avis dans les commentaires !

    ( N'oubliez pas d'aller voter pour le thème du prochain débat !)

    « Texte pour Neiges Éternelles - Aurore5 trucs à faire pour se détendre »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 22:16

    Bon, étant un peu dyslexique et totalement asociale mais fille de prof et "intello"... Le débat intérieur qui a lieu en moi est assez intense. ^^'

    Donc.

    L'Education Nationale, comment dire... Je prends toujours la défense des profs, mais sachant que le but premier de l'état est de faire des économies sur l'EN en surchargeant les classes et supprimant les subventions... Disons qu'on ne part pas vraiment sur de bonnes bases.

    Je crois que certains profs ont quelque chose, une sorte de charisme, qui leur permet de donner un caractère passionnant à leur cours. Et que l'école devrait être un moyen d'éveiller la curiosité des enfants vers le savoir. Mais qu'avec trente élèves par classe pour la plupart totalement désintéressés du sujet et de plus en plus de cours à assurer, c'est pas toujours ça.

    Donc, non, l'école n'est pas le meilleur moyen d'apprendre. Ou de prendre goût à ce qu'on apprend, en tout cas. Mais inconditionnellement, l'école enseigne des bases de savoirs. Et même si l'égalité des chances... On sait tous qu'il y a des progrès à faire, je ne vois pas trop comment cette "base de savoirs communs" pourrait être intégrée autrement par l'intégralité des élèves.

    Je pense que les gens qui ont le goût de l'apprentissage, qui veulent connaître d'autres choses, il faut qu'ils aillent plus loin que l'école. Qu'ils lisent des magazines (non, je ne pense pas du touuut à Science et Vie Junior, voyons), des bouquins, qu'ils s'informent, en autonomie.Quoi qu'il en soit, l'école n'est pas suffisante à l'éducation.

    Excuse-moi, je suis trop fatiguée pour développer plus ce soir... Deux heures de révisions plus une journée de cours, c'est trop pour mon pauvre cerveau.

      • Samedi 15 Octobre 2016 à 16:55

        À un moment où ma situation familiale était très compliquée, j'ai fait de l'école ma seconde maison. J'adorais ça, à un moment. Maintenant, c'est un peu plus compliqué...

        J'adore apprendre de nouvelles choses. J'ai des facilités à travailler et je possède les deux intelligences qui sont sollicitées à l'école : la logico-verbale et la logico-mathématiques. Je suis le type parfait de ce qu'on appelle communément les "intellos".

        Et puis, à un moment, j'ai eu des maîtresses et des profs qui m'ont dégoûtée de matières que j'adorais avant. Et puis d'autres qui semblaient totalement blasés ou qui pétaient les plombs en classe.

        Pour moi, non, l'école n'est pas vraiment le meilleur moyen d'apprendre parce que le système scolaire devient n'importe quoi et que certains profs te dégoûtent. Mais certains ont, comme tu le dis, Anna, un charisme dingue qui te fait t'intéresser à une matière que tu détestais. J'espère un jour en rencontrer un qui me fasse aimer la SVT...

        En plus, on reste des enfants, si les profs manquent d'autorité, bonjour le bazar...

      • Samedi 15 Octobre 2016 à 17:18

        Je ne crois pas qu'il le devienne... Je crois que ça a toujours été comme ça, mais que la crise et les dirigeants ne font rien pour l'améliorer. Tout n'est malheureusement qu'une question de chance.

        La SVT... Tu sais, je n'ai jamais aimé les matières scientifiques, à l'école, mais... Je lis Science et VIe Junior, mon grand-père était éthologiste et... Je me mets à aimer ça. (Mais je suis d'accord, mes profs de SVT, comment dire... Ne sont pas ce qu'on pourrait appeler passionnant. ^^)

      • Samedi 15 Octobre 2016 à 18:08

        Oui, peut-être, on ne saura jamais. De toute façon, il y aura toujours quelque chose à redire, quelques uns qui seront défavorisés et des gens qui ne voudront pas apprendre.

        Moi, j'adore les maths, et j'aime bien la physique-chimie mais la SVT... Les profs, parfois, ils font même peur parce qu'ils semblent prendre du plaisir à disséquer des animaux innocents !

        Mais les miens sont souvent des flemmards, en 6e, il a mis trois mois à corriger un contrôle, mais le contenu des cours, ça allait, le pire, la cinquième... Il a dû faire six contrôles dans l'années mais au moins vingt dissections. Je suis super sensible et hématophobe alors...

        Et là, cette année, la prof nous donne une grenouille ouverte en deux. J'ai éclaté en sanglots et elle n'a trouvé que :

        - Mais c'est qu'une photo...

        Les profs de SVT ne sont pas des humains...

      • Samedi 15 Octobre 2016 à 20:58

        Personnellement, je préfère l'histoire et la littérature... J'ai eu la chance d'avoir des profs géniaux qui donnent goût au français...

        Oh, les dissections... Je ne pense pas qu'en abuser soit nécessaire, mais quelques unes, ça ne me dérange pas. L'année dernière, on en avait fait trois, je crois, un coeur de lapin, des poumons de boeufs et puis des vers... Rien de trop méchant...

        En fait, je ne suis pas sensible pour ça, ni pour la douleur. Je sais pas, peut-être mes scientifiques de grands-parents. ^^' C'est pas qu'il ne sont pas humains, c'est qu'ils ont fait de la recherche, avec un but et que... Si tu veux trouver un remède contre une maladie, t'as pas forcément le choix, malheureusement. Je ne cautionne pas mais... Voilà. Ce n'est pas que de l'inhumanité.

        Il y a des flemmards, évidemment, mais beaucoup de profs bossent come des malades - même si tu ne t'en rends pas compte.

      • Dimanche 16 Octobre 2016 à 16:14

        Pour la recherche, d'accord, de toute façon, il en faut, mais au collège, ils ne sont pas des scientifiques et nous non plus ( enfin, pas encore pour certains ).

        Ce que je veux dire c'est que les profs de SVT que j'ai connu sont insensibles au malaise de ceux qui ne partagent pas cette passion pour la recherche scientifique, et certains, je doute sérieusement qu'ils sachent que l'hématophobie est la troisième phobie la plus répandue au monde et qu'il va donc FORCEMENT en avoir au moins un ou une qui souffre de cette peur-là. L'année dernière, le prof pensait que " je me fichais de lui et que j'inventais parce que je ne voulais pas travailler ".

        Nous, le cœur de dinde, les asticots VIVANTS, le poumon de porc, la tête de poisson et bien d'autres encore...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :