• [Eklabugs] Top 3 de mes rêves bizarres + analyse

    Hello !

    Dans le cadre du projet Eklabugs, nous allons parler de rêves aujourd'hui. Et comme le dit le titre de cet article, nous allons plus particulièrement nous intéresser à mes rêves bizarres, que je note scrupuleusement à chaque fois que j'en fais un. 

     

     

     

    Médaille de bronze :

    J'étais en cours de maths. Le prof nous a dit de sortir un livre pour le dernier cours de l'année. Personne n'en avait, sauf moi ( et c'était Andromaque de Racine ). Alors le prof m'a crié dessus et m'a dit : " Vas-y, sors puisque tu as fait ton travail ! "Et ensuite, on a fêté son anniversaire en dansant sur des musiques des années 80. 

     

    Mon analyse : Comme c'était la fin des cours, et que j'ai passé mon dernier cours de maths en tête à tête avec l'ordinateur de la salle de maths, je crois que j'ai imaginé un dernier cours cool. Parce que franchement, le " jeu " m'a ennuyée pendant une heure. Ah, et pour Andromaque, je venais de commencer à lire Racine, à cause de ma passion pour Louis XIV, et j'avais commencé par Andromaque, qui restera pendant longtemps un de mes coups de cœur de Racine. Et les musiques des années 80, je ne comprends pas, parce que mon prof de maths avait l'air trop vieux pour être né dans les années 80 !

     

     Médaille d'argent :

    Il y avait un orage, dans un jardin près de chez moi, donc, avec mon frère, ma sœur et ma mère, on est allés se réfugier dans les locaux du magazine Okapi. Là, j'ai discuté avec une ancienne amie. Après, l'orage a cessé, et puis je suis allée sur un pont et j'y ai vu ma prof d'histoire-géo. Et elle m'a fait une initiation à l'hébreu, et m'a dit que j'étais super douée ! 

     

    Mon analyse : L'orage, ok. Okapi, non. Surtout que les locaux du magazine Okapi ne sont pas dans ma ville. Rencontrer cette ancienne amie était logique, puisqu'elle aime beaucoup ce magazine. L'hébreu, je pense que je sais : je lisais le tome 2 du Goût du bonheur, et on parle de l'hébreu, avec Ted, Aaron et Leah qui sont juifs et donc le parlent et l'écrivent. J'ai donc dû rattacher ma prof d'histoire-géo au passé dans lequel se déroule Le Goût du bonheur...

     

     Médaille d'or :

    J'attendais ma mère qui était allée chercher des sandwiches. Ça sonne, je regarde dans le judas, et je vois ma mère avec une autre femme. Quand elles entrent, je les dévisage et je reconnais ma prof de maths. Elle me dit " Je suis pas trop loin du lieu d'instruction. " et elle va dans ma chambre. Donc, je vais dans la chambre de mon frère, et je regarde des vidéos sur l'ordi, quand ma mère arrive et me raconte qu'elle et ma prof de maths sont super amies, et qu'elles se sont rencontrées à Jérusalem. Après, ma prof de maths entre dans la chambre de mon frère, me raconte sa vie, et elle me dit que j'ai mal au dos. Elle finit par me faire des massages.

     

    Mon analyse : Je crois que ma mère avait acheté des sandwiches la veille, et pour le judas, c'est un de mes tics, dès que quelqu'un sonne, je regarde dans le judas. Par contre, Jérusalem, je sais pas ce que ça vient faire dans mon rêve. Ma prof de maths non plus, d'ailleurs, surtout que dans ce rêve, je l'aimais pas, alors que c'est une de mes profs préférées de cette année. Par contre, j'avais vraiment mal au dos, à cette période-là de l'année ( assez pour aller toutes les semaines chez la kiné ). Ah, et le lieu d'instruction, c'est un délire avec une de mes amies, n'essayez pas de comprendre. 

     


    Autres participants :

    Tyfenn

    Nyeh

    Eyael_

    #Yuki

    Sname


    Et vous, vous faites parfois des rêves aussi étranges que ceux-là ?

     

    Have a lovely day,

    Nienor

    « Courte playlist déprimanteDébat : Pour ou contre le véganisme ? »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Juin à 02:04

    Très amusant comme article! Je fais souvent des rêves bizarres, mais seuls les plus marquants me restent! Je pourrais tenter des les analyser mais c'est un peu confus, j'ai déjà du mal à les raconter. Pourtant tout est clair dans ma tête, peut être qu'avec un peu de recherche je m'en sortirais mieux, et encore!

    2
    Vendredi 30 Juin à 03:08

    Tu devrais essayer d'analyser tes rêves en te servant des archétypes. Comme le disait un des articles que j'ai traduit dans ma rubrique à rêves, il y a plusieurs niveaux d'analyse du rêve. Le tien se tient mais il ne t'apporte pas grand chose alors que si tu creusais avec les archétypes (les symboles onriques si tu préfères), tu serais épatée. Si tu veux te faire une idée, je te laisse fouiner dans ma rubrique et notamment "Jusqu'au bout de mes rêves" (dont j'ai mis le lien en fin de mon article EB) où j'y analyse un de mes rêves que j'ai également illustré. Je pense que ça devrait mieux te parler et te donner envie. Sinon un rêve vraiment délirant que j'ai fait (et jamais compris) était un casse dans un bureau. Je forçais le coffre-fort pour y récupérer un moustique géant que je devais livrer à une certaine Madame Amphion que je n'ai jamais vue mais qui me laissait ses instructions dans une enveloppe. J'avais dû avoir un chèque de 50 euros pour ma peine, tu parles d'une cambrioleuse ! Même dans mes rêves, je me fais arnaquer :lol:

    3
    Vendredi 30 Juin à 10:19

    C'est hyper original comme idée ! Et tes analyses prouvent que le subconscient fout vraiment le bordel en se servant de petites informations sans importance dans la vie réelle (enfin, consciente, tu m'as comprise XD). J'aimeeeeeeeeeee

    4
    Vendredi 30 Juin à 10:47
    EdoToutCourt
    Wah c'est intéressant comme idée, les rêves c'est quelque chose de très étrange ^^
    Je trouve que tes rêves bizarres sont assez "softs" et restent quand même proches de la réalité... ;)
    Je devrais noter mes rêves comme toi, et les cauchemars, ça doit permettre de comprendre certaines choses... enfin surtout de se marrer plus tard en les relisant x)
    5
    Vendredi 30 Juin à 14:40

    Tu fais une collection de rêves chelous ? T'es sûre que tu vas bien ? La porte ? Oui je vais la prendre.

    *sort*

    *revient*

    En effet, tes rêves sont assez spaces et étranges. Mais si tu suis le conseil d'Eyael, peut-être que tu comprendras pourquoi tu les as faits et qu'est-ce que ton inconscient subconscient voulait réellement te montrer.

    Je te rassure, on doit tous en faire des plus ou moins chelous. Mais on ne s'en souvient pas forcément au réveil. Tout dépend dans quelle phase de sommeil on était au moment du retour à la réalité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :