• Tout termine toujours comme ça...

    Hello !

    Aujourd'hui, je rends ma participation au concours de Naeri.

    Les règles sont d'écrire un texte qui commence par " Tout termine toujours comme ça. ". Ce texte parle d'un sujet qui me tient très à coeur, mais ce n'est pas très joyeux, même pas du tout...

    Je vous laisse avec le texte, donnez-moi vos avis en commentaires !

     

    Tout termine toujours comme ça : ils finissent par attraper ta vie et la prendre entre leurs mains, la malaxer, pour que tu deviennes un zombie. Et tu te lèves, tous les matins, tu marches dans la rue, vidée. Tu n’as plus d’émotions depuis qu’ils ont tué la part de sentiments, d’innocence, depuis qu’au fond de toi, tu meurs à chaque fois que tu les croises.

     

    Enfin, tu vis, tu sens ton coeur qui bat, mais tu es morte depuis si longtemps, qu’au fond de toi, tu ne sais plus ce que c’est la joie, la seule émotion que tu connais encore, c’est les pleurs. Tu pleures, tu t’endors en pleurant, tu as les yeux rouges le lendemain matin.

     

    Et même si ça fait déjà deux ans, tous les jours, tu vérifies tes cheveux, qu’il n’y a pas un crachat dedans, tu te demandes quand tes amis te feront payer tes moments de bonheur, quand ils recommenceront, et tu te protèges en essayant de ne plus rien sentir.

     

    Tu rases encore les murs, tu gardes tes secrets pour toi.

     

    Et tu rassembles les débris, tu essayes de reconstruire avec ce qu’il reste de ta ville bombardée, tu demandes aux autres de t’aider à bâtir de nouvelles maisons, et tu les invites à venir quand ce sera fini.

     

    Tu bâtis de quoi les écouter si ça leur arrive aussi.

     

    Tu commences à former des piques, pour les défendre.

     

    Ces gens-là n’ont pas le droit de les faire souffrir comme ça, et s’ils arrivent à poser une bombe, elle sera désamorcée.

     

    Tu commences à sourire à nouveau, à dormir la nuit.

     

    Et à te lever sans avoir les yeux rouges.

     

    Tu te maquilles à nouveau, pas pour cacher les larmes au fond de tes yeux, juste pour te sentir bien.

     

    Tu te regardes sourire, tu te dis qu’ils n’avaient pas le droit.

     

    Et tu te dis que tu es belle.

     

    Tu t’habilles comme tu veux, originalement, sans avoir peur d’eux.

     

    Tu les regardes, et ton sourire leur dit : Vous n’avez pas réussi à me détruire.

     

    Et vous ne réussirez jamais.

     

    Ni moi, ni les autres.

     

     

     

    Oui, c’est toujours comme ça que ça se termine.

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Have a lovely day,

     

    Nienor

     

    « Back to School : Mes fournitures scolairesVers le végétarisme #1 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Septembre 2017 à 18:40

    J'adore ton texte et toute l'émotion qui transmet.

    2
    Mardi 26 Septembre 2017 à 16:25

    Les "résultats" de ce concours sont publiés. ENFIN !

    Voilà ce que j'ai à te dire sur ton texte:

    Au début, j’ai cru que tu allais parler d’une société qui brise et reconstruit des "zombies" bien dociles, et puis j’ai vu que c’était plus profond, qu'il y avait derrière tes mots bien plus que cela. Mais je ne suis pas sûre d’avoir réellement saisit toute l’ampleur de ton texte qui, d’ailleurs, est absolument magnifique. Ta plume est vraiment très belle et j’ai adoré te lire. C’est agréable et fluide malgré ce thème important. Le sujet, d'ailleurs… est-il le harcèlement ? C'est ce que je me suis laissée penser, en tous cas.

    Dans tous les cas, tu as parfaitement intégré ma phrase imposée. Parfait ! Un immense bravo et un grand merci à toi !! ♥

      • Mardi 26 Septembre 2017 à 17:16

        Je suis contente que ce soit comme ça que tu aies ressenti le début parce que c'est comme ça que je voulais qu'on le sente, comme une société qui crée des zombies.

        Merci beaucoup pour tes compliments. Oui, le sujet que j'ai traité, c'est le harcèlement. Et ce texte est très largement autobiographique, pour le début en tous cas.

        Merci d'avoir lancé ce concours, j'aime beaucoup écrire sur tes thèmes !

      • Mardi 26 Septembre 2017 à 18:22

        Bon, alors j'ai bien saisi ton texte et son ampleur, au final. Cela me rassure, j'avais peur de passer à côté de quelque chose d'important. Je sui désolée d'apprendre, par contre, que ce texte est majoritairement autobiographique... Certains diront que "ça forge le caractère" mais je ne peux pas être d'accord avec eux, et que quelqu'un ait à traverser ça est injuste... Ca me met profondément hors de moi........

        Merci à toi d'avoir parlé de ça dans ton texte, de chercher à sensibiliser un peu aussi... Petit à petit ça sort du tabou... C'est un début !...

        Je suis ravie en tous cas d'apprendre que tu aime écrire sur mes thèmes et je serais plus que ravie de te compter dans les participants d'un éventuel concours ou défis d'écriture !!

        À très vite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :